Bonnezeaux 2016 (Avril 2017)

Nouveau produit

Ce Bonnezeaux est à servir entre 8 et 10°C à l’apéritif, avec un foie gras poêlé ou en terrine, des crustacés et des poissons en sauce, des fromages bleus ou encore des desserts aux poires ou aux amandes.

Plus de détails

Cépages Chenin 100 %
Vendanges Vendanges manuelles avec tries successives de raisins arrivés à surmaturité et présentant une concentration par l’action ou non de la pourriture noble. Contrôle « à la parcelle » des conditions de production.
Sols Argilo schisteux
Age moyen des vignes 18 ans
Superficie 1 ha
Taille A dague
Densité de plantation 4400 pieds / ha
Rendement moyen 25 hl/ha

L’exposition au sud et au sud-ouest, ainsi que la présence de brumes matinales s’élevant du Layon, favorisent la surmaturation du raisin et l’apparition de la « pourriture noble ». Cépage exclusif, le Chenin blanc, ou « Pineau de Loire » livre ici une expression précieuse et racée de son caractère. Les grappes sont d’une deuxième trie.

D’une lente fermentation naît alors un vin moelleux ou liquoreux dont la robe d’or tendre va s’enrichir au fil des années de reflets cuivrés. Très marqué dans sa jeunesse par le parfum du raisin, le bouquet des Bonnezeaux évolue d’abord vers des notes d’acacia, de verveine et d’écorce d’orange avant d’atteindre une extraordinaire complexité aromatique, mêlant des échos de coing très mûr, d’abricot, de poire, de caramel, de fruits exotiques sur un fond de souvenirs épicés.

Peu de vins offrent une aussi grande aptitude à se bonifier en cave… Certains amateurs possèdent des bouteilles plus que centenaires !

Ce Bonnezeaux est à servir entre 8 et 10°C à l’apéritif, avec un foie gras poêlé ou en terrine, des crustacés et des poissons en sauce, des fromages bleus ou encore des desserts aux poires ou aux amandes.