Bonnezeaux 2015 « La Montagne »

Nouveau produit

Très marqué dans sa jeunesse par le parfum du raisin, le bouquet des Bonnezeaux évolue d’abord vers des notes d’acacia, de verveine et d’écorce d’orange avant d’atteindre une extraordinaire complexité aromatique, mêlant des échos de coing très mûr, d’abricot, de poire, de caramel, de fruits exotiques sur un fond de souvenirs épicés.

Plus de détails

Cépages Chenin 100 %
Vendanges Tries de vendange manuelle
Sols schiste caillouteux sable et graviers d’Anjou, phtanite, quartz
Age moyen des vignes 35 ans
Superficie 2 ha
Taille A dague
Densité de plantation 4500 pieds / ha
Rendement moyen 2 hl/ha

La Montagne fait partie des meilleurs terroirs pour le Bonnezeaux. Le sol est essentiellement constitué de roches avec une majorité de schiste (ardoise) ce qui favorise un enracinement profond de la vigne et lui confère une forte minéralité.

L'ensoleillement a favorisé une évolution homogène de la concentration en sucre du raisin. Pour la récolte, cinq tries assemblées ultérieurement ont été nécessaire.
D'une lente fermentation en cuve pendant 2 mois naît alors un vin moelleux ou liquoreux dont la robe d'or tendre va s'enrichir au fil des années de reflets cuivrés.

Très marqué dans sa jeunesse par le parfum du raisin, le bouquet des Bonnezeaux évolue d'abord vers des notes d'acacia, de verveine et d'écorce d'orange avant d'atteindre une extraordinaire complexité aromatique, mêlant des échos de coing très mûr, d'abricot, de poire, de pomme, de caramel, de fruits exotiques sur un fond de souvenirs épicés.

Peu de vins offrent une aussi grande aptitude à se bonifier en cave… Certains amateurs possèdent des bouteilles plus que centenaires !

Servir entre 7 et 9°C à l'apéritif, avec un foie gras poêlé ou en terrine, des crustacés et des poissons en sauce, des fromages bleus ou encore des desserts aux poires